L'ACTE I À L'INFINI

De l'acte Ⅰ à l'infini ​

Digital-c print, 140x 190 cm, 2019

Cette pièce est une sculpture crée par deux même images en grand format. La superposition des deux photos permette de donner du volume. J’ai cité une histoire de Cao Xueqin comme : « Le rêve dans le pavillon rouge », le titre original est « Les mémoires d’un roc » « Histoire de la pierre ». Elle symbolise une histoire et un dialogue qui commence, comme une image assise sur un banc de pierre.

Une des deux photos est coupé par un triangle au milieu de l’image. À travers ce triangle, c’est une relation qu'il s’agit : le je et le tu devient spectateurs. 

Regard de Pierre fragile, l’infini est dans ce miroir du “je-tu ’’, ainsi que les visiteurs. Ils pourraient voir une double image qui signifie qu’une histoire entraîne une autre histoire. Cette pièce est installée près du texte d’image, comme une préface de livre que les spectateurs commence à entrer dans leur propre histoire.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now